Créer un site internet

36002645 1748053775285073 3093909838049050624 o

[Une histoire de bicyclette]

La vie m’a appris qu’elle était aussi complexe et ingénieuse qu’une bicyclette.
Si tu enlèves une roue, tu avanceras bien difficilement.
Si tu ôtes le cadran, tu n’avanceras plus du tout.
Si tu ne te sers pas du guidon, tu ne la dirigeras plus.

Un trio indissociable comme le serait
le Corps, l’Esprit et l’Âme.

Le but de toute vie ? Vivre au point d’équilibre entre les trois, pour que chacune de ces facettes vivent et vibrent à l’unisson.
Il est tellement facile de perdre l’équilibre à vélo.
Une chaîne qui s’enraye, un pédalier qui tourne dans le vide, un pneu qui crève... et puis, avez-vous déjà essayé de faire du vélo les yeux fermés ? C’est la chute assurée.

Cela ne vous rappelle rien ?
Cela ne vous rappelle pas la vie ?

Cela fait 30 ans que je fais du vélo maintenant. J’ai connu des chutes, des pannes, des accidents, des accrochages, des pneus dégonflés, j’ai même eu la sensation d’avoir perdu mon vélo tout entier parfois. Mais grâce à tout cela, je connais mon vélo par coeur maintenant.

Je sais désormais le réparer, le briquer, l’optimiser, le régler, le diriger et si toutes ces déconvenues vécues par le passé n’étaient pas arrivées, peut-être qu’aujourd’hui je ne saurais toujours pas changer une roue.

Ce vélo nous permet d’aller et venir, sur des routes dégagées ou des chemins de montagne. Il nous permet d’explorer, d’expérimenter, de ressentir.
L’air du vent dans nos cheveux, le bruit du gravier qui craque sous les pneus, le soleil qui chauffe notre peau, un tout petit peu.

Je pense que je n’ai jamais aussi bien fait de vélo que depuis cette dernière année, depuis que j’ai eu 30 ans en Juillet dernier.
Il paraît que 30 ans et un cycle, alors je fais confiance à mon vélo, qui connaît tous les chemins, bien mieux que moi.

Sur la photo, c’est moi, le vélo.
Il est 9h30, un jour de printemps à Kyōto.
Qui aurait dit qu’un jour je foulerais ces incroyables terres du Japon.

La vie est faite de magie et de surprises qui n’en sont pas pour moi, parce que le hasard n’existe pas. Mais j’aime surprendre celle qui m’enselle et qui me fait confiance.

Alors n’oubliez jamais de faire confiance à la vie.

Vivez.
Rêvez.
Vibrez.

[La vie c’est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre - Albert Einstein]

 

Amandine Issaverdens - Curieuse Conscience

 

Ajouter un commentaire