Créer un site internet

37707288 1796044477152669 4661837797491998720 o

[L'important est d'être sur son chemin]

Qu’importe où celui-ci nous mènera, ni même d’où il vient, l’important est de l’avoir emprunté.

J’aime ces mots de Frédéric Lenoir :
« Le chemin de la vie, c’est de passer de l’ignorance à la connaissance, de l’obscurité à la lumière, de l’inaccompli à l’accompli, de l’inconscience à la conscience et de la peur à l’Amour. »

Avant d’en arriver-là, la première chose à faire est de fouler ce chemin.
Ce chemin qui part à la rencontre de notre moi profond, de notre véritable essence au-delà des filtres, des masques ou encore de notre personnalité. Ce même chemin qui mène à la rencontre de notre âme.

Cette rencontre avec soi-même, pour moi, cela passe par la pleine conscience, l’instant présent, l’émerveillement, la gratitude, la méditation, la compassion, la bienveillance, l’Amour.
Ce sont mes panneaux directionnels sur mon chemin.

Cela ne veut absolument pas dire que je suis chaque jour, chaque heure, chaque minute, chaque seconde Amour, douceur, calme ou dans une énergie positive perpétuelle.
Je vis une vie d’humaine, avec des conditions humaines, avec des sentiments et des émotions humaines.

Je suis sur ce chemin mais cela ne veut pas dire que je ne puisse pas parfois m’égarer ou que la vie, ses tracas, son quotidien ne m’emportent pas au loin, sans pour autant perdre de vue mon chemin.

Je sais où il est.
Je sais comment y revenir.
Je sais où marcher.
Je suis le chemin.
Et toute l’importance de ce cheminement est là.
J’ai mes failles, mes doutes, mes colères, mes peurs.
Je ne suis pas libérée tel Bouddha ou les plus grands maîtres Zen.
Je pense que ce cheminement est le travail de toute une vie. Mais j’essaie.
Je m’y attèle.
J’y travaille.
Je m’éveille à mon rythme.
À mon juste rythme.
Et toute l’importance est là.
Je suis sur mon chemin.

De merveilleuses choses s’ouvrent à moi sur cette voie. Des perceptions qui s’affinent, de la pure présence qui prend de plus en plus de place et cette conscience qui s’élargit.

Plus je descends à l’intérieur de moi, plus je m’élève bien au dessus de tout cela.

Rien n’a plus de valeur que cet espace, cette présence, cette connexion.

Rien ne vaut, pour moi, ce chemin-là
.

 

Amandine Issaverdens - Curieuse Conscience

 

Ajouter un commentaire